ArticlesCommunautaireEditorialLE JOURNAL

Se réinventer

C’est l’expression de la période pandémique actuelle, utilisée à tout va pour exprimer une espérance utile, dans l’idée que l’élan de réinvention proclamé, permettrait d’engager une mobilisation active qui agira afin de faire oublier tout ceci. Un Grand redémarrage. Tout comme lorsque l’ordinateur ou le téléphone se plante, on le redémarre pour retrouver toutes ses fonctionnalités. Se réinventer, c’est bien ce que cherche à faire notre civilisation actuelle aux prises avec la Covid-19, tout en maintenant un système d’exploitation qui porte bien son nom, en continuant d’utiliser des logiciels tellement conçus pour exploiter, que peu importent les requêtes, on aboutit indéfiniment à un déséquilibre social au profit de quelques-uns. Pourquoi donc êtes-vous étonnés que les plus riches du monde soient surtout informaticiens?

Se rassembler pour se réinventer :

À notre façon. C’est donc ce soir qu’au bout d’une année particulière et remplie de bouleversements, les membres du Point Sud votre journal communautaire, vont se retrouver pour faire un possible bilan et dresser le plan de la prochaine année, malgré les incertitudes sur l’évolution de la pandémie. L’assemblée générale prévue ce soir à 18h30 en visioconférence, devra démontrer une réelle capacité à continuer de frayer un chemin à travers les difficultés héritées, et une certaine agilité et subtilité, à poursuivre avec les solutions efficaces qui nous maintiennent jusqu’alors.

Ce rendez-vous, nous l’appréhendons avec confiance, forts des succès obtenus et de la confiance de ceux qui nous soutiennent, des partenaires qui y croient encore avec nous; convaincus que les mots d’encouragement des lecteurs du Journal que nous recevons régulièrement nous confirment que nous avançons sur le bon chemin.

https://us02web.zoom.us/j/87264395224#success

Il y a à faire nécessairement.

Proposer du contenu citoyen et communautaire, animer des plateformes numériques pour rejoindre nos lecteurs, promouvoir les efforts des différents organismes qui agissent contre les vulnérabilités sur notre territoire, encourager les jeunes de l’agglomération qui s’investissent, défendre les acteurs communautaires et culturels qui sont de notre agglomération, produire un journal citoyen et indépendant… le chantier est ouvert.

Et il faut des bras pour l’ouvrage.

Alors rendez-vous ce soir pour réinventer notre Journal Point sud.

Lovejoyce Amavi

Président du Conseil d’administration

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer