Culture

Retour sur l’histoire (de plus de 100 ans!) de la journée internationale des femmes.

Mine de rien, mais à pas bien déterminés, elle a parcouru du chemin cette journée dédiée aux femmes, avant d’être officiellement reconnue et nommée Journée internationale des femmes, le 8 mars, par l’ONU.

La maternité du concept d’une date commémorant une journée des femmes revient à l’Allemande Clara Zetkin, journaliste et femme politique, qui a pris parole lors de l’Internationale socialiste de Copenhague de 1910, au Danemark. Elle souhaitait rendre hommage au mouvement avec une journée de manifestation annuelle pour l’égalité entre les sexes, le droit de vote et le socialisme.

Ce sera le 8 mars

Au fil des mouvements de société, des événements politico historiques et selon les pays, la date réunissant de nombreuses femmes autour d’idéaux communs, se déplacera quelque part entre la fin février et la mi-mars. C’est à la suite de la manifestation des ouvrières en Russie (et aussi premier jour de la Révolution Russe), survenue le 8 mars 1917, que cette date épinglera sa marque au calendrier.

Durant les années qui suivront, le 8 mars trouvera écho, entre autres, au sein des partis communistes. Plus tard, après la Seconde Guerre mondiale, cette journée sera surtout célébrée dans les pays socialistes. En 1977, l’Organisation des Nations Unies officialise la « Journée internationale des femmes », soulignée aujourd’hui en plusieurs coins du globe.

La bataille n’est pas terminée

Ainsi, celui qu’on nommait encore, il n’y a pas si longtemps, « le sexe faible » a engrangé maintes victoires, avancées et réalisations dans bien des domaines. Mais la bataille est loin d’être terminée, le chemin à parcourir n’est pas balisé partout, encore moins de manière égale…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer