CulturePierre Turbis

Depuis plus de 40 ans, le Longueuillois Yves Beauchemin fait rayonner la culture longueuilloise

Texte : Pierre Turbis – Photo : Martine Doyon

Poursuivant une superbe carrière d’écrivain, le Longueuillois Yves Beauchemin proposait récemment un nouveau roman intitulé Les Empocheurs, qui porte sur l’univers des lobbyistes.

Avec un humour noir assez féroce, l’auteur nous raconte l’histoire d’un jeune homme un peu naïf et idéaliste qui sera victime de deux arnaques consécutives. Ses convictions seront ébranlées au point qu’il choisira de passer du côté sombre de la force.

« Même s’il s’agit d’une œuvre de fiction, il est certain que certains lecteurs plus malins pourront voir dans mon récit certains liens avec l’actualité québécoise, explique monsieur Beauchemin. Depuis la défaite référendaire de 1995, le Québec ne va pas bien. Les politiciens qui nous dirigent sont de l’école néolibérale, dont le crédo est que l’ont doit tout faire pour poursuivre une croissance illimitée. Malheureusement, notre monde est limité. »

Pour Yves Beauchemin, il est dangereux de tout sacrifier à l’autel de la croissance à tout prix. « Nos gouvernements s’entêtent à considérer que le Québec est une simple province comme les autres. L’amour compulsif pour l’argent ne laisse pas de place pour les autres dimensions de la vie. Je rêve encore au pays du Québec mais ce que je vois autour de moi m’inquiète. Par ce roman, je souhaite divertir le lecteur mais aussi le faire réfléchir. »

D’autre part, monsieur Beauchemin dit beaucoup apprécier sa vie à Longueuil. « Nous vivons ici depuis 1976 et je suis amoureux de cette ville. C’est un milieu que j’adore. Je suis même un des fondateurs de l’Association des résidents du Vieux-Longueuil pour la protection du patrimoine. »

Yves Beauchemin est également actif dans un autre combat qui le passionne tout autant : celui de la sauvegarde de la langue française. « Notre langue ne sera jamais facile. Il faut l’aimer pour la maîtriser correctement. Il faudra toujours être vigilant. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer