ÉducationPierre Turbis

1200 élèves de la CSMV marchent pour dénoncer l’intimidation à l’école

Texte et photo : Pierre Turbis

Plus de 1200 élèves de la CSMV ont marché dans le Vieux-Longueuil le 7 octobre, pour affirmer haut et fort que l’intimidation à l’école est inacceptable.

Scandant Non, non, non à l’intimidation, ils ont voulu démontrer publiquement leur engagement à contribuer à la création d’un monde plus solidaire.

Parmi eux, le jeune Mohammed, de l’école Saint-Jean-Baptiste, s’est dit fier de se joindre au mouvement. « Nous pouvons sensibiliser tout le monde au besoin de fraternité. Il ne faut jamais hésiter à dénoncer la violence sous toutes ses formes. »
De son côté, Laetitia soutenait qu’il est impossible de respecter les autres si on ne se respecte pas soi-même. « Il faut s’ouvrir les yeux et reconnaître que l’intimidation est présente à l’école. Il faut faire partie de la solution. »

Pour cette quatrième édition de la marche annuelle contre l’intimidation, une vingtaine d’écoles étaient représentées dans une énorme manifestation de solidarité.

Un groupe de jeunes élèves de l’école Les Petits Explorateurs ont invité tout le monde à entonner L’intimidation, il faut la dénoncer et la combattre.

Le vice-président de la CSMV, Michel Gervais, était fier de constater la mobilisation des élèves. « C’est un geste important. Les jeunes lancent un message positif. C’est un premier pas dans une démarche visant à faire de nos écoles des lieux de paix. »

Présent pour l’occasion, le porte-parole de Tel-jeunes, le comédien Maxime Tremblay, s’est dit impressionné par l’engagement des élèves. « Il faut parler et combattre d’une manière positive, a-t-il lancé. Le message d’aujourd’hui est que personne n’est jamais seul face à l’intimidation. La différence peut parfois faire peur mais il faut oser être différents. »
« On ne peut que souhaiter que la prise de conscience se poursuivra à l’école et que le climat sera paisible pour tous », a conclu monsieur Gervais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer