Culture

Jocelyn Blanchard souhaite aider les ados dans leur choix de vie

Texte : Chloé St-Pierre – Photo : CAL

Pour une troisième année, Jocelyn Blanchard est boursier du Conseil des arts de Longueuil (CAL) pour sa pièce de théâtre Ceci n’est pas un fusil, qu’il a écrite à l’intention d’un public adolescent. Le comédien que l’on a connu principalement dans la série Il était une fois dans le Trouble, présentée pendant 11 ans sur les ondes de VRAK.TV, propose un spectacle par lequel il invite les jeunes à réfléchir aux choix de vie qui se présentent à eux vers la fin du cours secondaire.

« Je n’ai pas vraiment de message à transmettre, sinon que l’on est toujours libre de faire ce que l’on veut de notre vie, avec les conséquences que cela implique. Dans mon spectacle, il y a deux personnages, en fait un personnage qui choisit dans un cas de devenir auteur et comédien; et dans l’autre professeur d’histoire. On voit le résultat de chacun de ces choix. Il n’y a pas de bon ni de mauvais choix, mais chacun d’eux implique des effets avec lesquels nous vivons. »

Ceci n’est pas un fusil

Il explique que le titre Ceci n’est pas un fusil se réfère notamment à la fameuse toile de René Magritte intitulée Ceci n’est pas une pipe par laquelle on démontre qu’il peut y avoir une grande différence entre la perception et la réalité.

« Au moment de faire un choix de carrière, un choix amoureux ou un choix de vie, il faut distinguer la réalité et la perception afin de faire le bon choix. Il faut choisir en fonction de ce que l’on est, de ce qui nous anime. »
Après avoir reçu une bourse pour l’écriture de la pièce, ce qu’il fera en résidence à l’école secondaire André-Laurendeau de Saint-Hubert, il rencontrera régulièrement des jeunes ados avec qui il discutera sur leur vie, alimentant ainsi son travail d’écriture.

Dans un second temps, une metteure en scène, Caroline Dardenne, se joindra à lui dans le cadre d’une bourse de création. « Il s’agira alors de travailler sur la mise en scène du spectacle, en compagnie d’un concepteur sonore. À cette étape du processus, nous ferons quelques présentations d’essais pour vérifier la réaction du public et ajuster le tout. »

Enfin, Jocelyn Blanchard et Caroline Dardenne recevront une troisième bourse du CAL en 2016, cette fois pour lapromotion et la diffusion. « Notre objectif est que le spectacle soit vu en salles, dans les écoles et les maisons de jeunes. Je souhaite sensibiliser les jeunes à reconnaître leur potentiel et à écouter leur cœur. Je souhaite qu’ils apprennent à demeurer eux-mêmes. »

En terminant, l’auteur-comédien tient à remercier chaleureusement le CAL pour la confiance manifestée envers lui à travers cette bourse. « Nous sommes privilégiés que la culture soit vraiment au cœur des priorités de notre communauté. Un merci tout particulier à ma collègue Caroline Dardenne pour sa participation à la préparation du spectacle. Au plaisir de rejoindre le plus de gens possible avec cette présentation…»

Informations : http://www.rtados.qc.ca/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer