Communautaire

Josée Latendresse invite à trouver un sens dans la complexité

Texte et photo : Pierre Turbis

Le 1er juin dernier, la conférencière de la TCAR était Josée Latendresse, conseillère municipale et propriétaire du restaurant L’Incrédule, situé dans le Vieux-Longueuil. Insistant sur l’évolution des valeurs dans le temps, elle a raconté comment l’humain est passé d’absolus vers une approche beaucoup plus intuitive, ce qui l’a amené à naviguer dans la turbulence.

« Aujourd’hui, nous ne sommes pratiquement jamais dans la certitude et la plupart du temps dans la probabilité. Nous héritons des décisions des générations qui nous précèdent. Pour changer le futur, il faut apprendre à apprivoiser une autre façon de penser », raconte madame Latendresse.

Elle ajoute qu’il importe de créer des milieux de vie. « Il faut apprendre à rapprocher l’humain de l’humanité, dans une perspective de développement durable. » Selon elle, il importe de passer du « Je » au « Nous », un processus qui ne se fait pas naturellement.

La conférencière a également expliqué que les générations plus jeunes éprouvent de la difficulté à se sentir une appartenance à notre mode démocratique uninominal à un tour. « Le défi qui nous attend est de jeter des ponts entre nous et de trouver des défis communs à relever, sur lesquels nous sommes prêts à consacrer nos efforts et notre bonne volonté. »

À titre d’exemple, elle a raconté le processus qui a conduit à la création de l’organisme Espace Longueuil. « Il aura fallu pratiquement un an avant que tout le monde autour de la table passe de ses intérêts personnels à ceux du groupe. Aujourd’hui, nous sommes fiers des résultats obtenus. Cette démarche est à la portée de tous et pourrait devenir un exemple à suivre. »

Enregistrer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer