Communautaire

Le droit à la différence

Texte et photo : Pierre Turbis

À l’occasion de la Journée internationale de la Femme, l’organisme Inform’elle a tenu une activité placée sous le thème de l’immigration.

Une vingtaine de femmes sont venues entendre Laura Anson Perez, psychologue et médiatrice interculturelle qui a partagé son expérience de rapprochement entre les individus, malgré les différences interculturelles. « Il faut apprendre à voir les différences comme des opportunités de complémentarité plutôt que des barrières infranchissables, a-t-elle expliqué. Il faut développer une approche de médiation familiale adaptée aux nouveaux arrivants et tenant compte de la nécessité de respecter chacun dans sa culture et ses valeurs. »

La conférencière a invité son auditoire à se méfier des généralisations outrancières. « Nos perceptions sont trop souvent superficielles et nos jugements basés sur des préjugés. Il faut descendre au niveau des valeurs pour saisir les motifs profonds des comportements. Il faut voir les différences comme une opportunité d’apprentissage. »

Au cours de la journée, on a également présenté le projet Le Respect des différences. Mami Zanger, avocate-médiatrice d’Inform’elle a ainsi résumé le dossier de réflexion. « Les nouveaux arrivants qui ont souvent une méconnaissance de notre système juridique et de notre conception de la famille ont un besoin urgent de voir nos pratiques adaptées à leur réalité, afin de pouvoir apprivoiser le droit québécois. La médiation familiale ne peut ignorer les différences culturelles, car la méconnaissance des traits intrinsèques d’une culture mène à des erreurs interprétatives et à des compromis insatisfaisants », de mentionner Mme Zanger.

Au terme de cette journée, la présidente d’Inform’elle, Maude Joyal-Legault, était très heureuse de la qualité des discussions. « J’ai constaté une grande ouverture sur les différentes cultures. Le 8 mars est toujours un moment opportun pour faire le bilan sur l’avancement de notre marche vers l’égalité. Même si les choses semblent bouger, il y a encore beaucoup de chemin à faire. J’y vois quand même de belles raisons d’espérer. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer