Éducation

Chaînes humaines autour des CPE

Texte : Pierre Turbis – Photo : RCPEM

Poursuivant les moyens de pression contre le gouvernement du Québec, le 25 janvier dernier, plusieurs parents ont formé des chaînes humaines autour de nombreux CPE.

« Les parents constatent que les coupures gouvernementales ont des effets sur les services offerts aux enfants, fragilisent le réseau et compromettent même sa survie », explique Claudette Pitre-Robin, directrice du Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM).  « L’appui des parents nous encourage à poursuivre nos démarches auprès de Québec afin d’assurer la pérennité du réseau. »

Elle ajoute ne pas demander la tête de la ministre de la Famille. « Depuis plusieurs mois, le Québec semble malheureusement dirigé par le Conseil du trésor. À notre avis, changer de ministre ne signifierait pas changer d’orientations ministérielles. Ce gouvernement doit apprendre l’écoute et surtout, il doit constater les effets dévastateurs de ses politiques sur les enfants. »

Mme Pitre-Robin ajoute qu’une invitation a été faite à l’ensemble des CPE du Québec à se joindre aux actions qui auront lieu tous les lundis jusqu’à ce qu’on  en soit venu à une entente satisfaisante pour tous. « Nous le prenons très personnel et continuons à rêver qu’il y aura un investissement important dans les enfants. Nous ne le faisons pas pour nous mais pour eux et leur avenir. Tout en nous excusant pour les inconvénients que nos moyens de pression peuvent entraîner, nous demeurons convaincus que notre cause est juste. Merci à celles et ceux qui nous appuient. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer