Communautaire

« Les Lambertois ne sont pas des princesses » – Alain Dépatie

Texte: Pierre Turbis – Photo: Tourisme Montréal.  

C’est avec satisfaction et soulagement que le maire de Saint-Lambert, Alain Dépatie, a accueilli la récente décision du tribunal, qui permettra à sa ville de poursuivre son combat pour que soit réduit le son des concerts présentés au parc Jean-Drapeau au cours de l’été.

Rejoint par Point Sud le 22 janvier, le maire Dépatie a indiqué qu’il faudra maintenant décider des suites à donner à cette décision de la cour. « Nous continuons à souhaiter une entente hors-cours et nous enverrons une lettre au maire Coderre, à la direction du parc des Îles et à celle d’Evenko pour tenter de trouver une solution à l’amiable. Toutefois, le tribunal a confirmé la pertinence et la justesse de notre démarche. »

Pas des princesses

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les blagues sur Saint-Lambert insérées dans l’émission Bye Bye 2015 ont bien fait rigoler Alain Dépatie. « C’était d’autant plus drôle que ce spécial de fin d’année était réalisé par un Lambertois.  Je le répète, nous ne voulons surtout pas faire les princesses mais assurer un minimum de quiétude à notre population. L’été dernier, il y a eu 62 soirs de spectacles en 13 semaines, soit 91 jours. C’est beaucoup, et peut-être un peu trop. »

La Cour supérieure a rejeté la requête en irrecevabilité déposée par la Ville de Montréal, la Société du parc Jean-Drapeau et Evenko, qui prétendaient que Saint-Lambert ne pouvait demander une injonction dans la mesure où l’infraction présumée à la loi sur la qualité de l’environnement (LQE) n’avait pas lieu sur son territoire.

Même si le tribunal autorise Saint-Lambert à poursuivre sur la voie légale, le maire Dépatie répète qu’il souhaite que tout se règle à l’amiable. « J’invite quiconque nous considère comme des bébés gâtés à venir nous visiter un soir de concert pour constater de quoi il en retourne. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer